Le Grand Prix de France de Formule 1, c’est…

/Le Grand Prix de France de Formule 1, c’est…
Culture générale F1

Tout ce que vous avez voulu savoir sur le Grand Prix de France de Formule 1, à travers les sites et les âges…

  • 44 ans avant la création du Championnat du monde de Formule 1, l’appellation « Grand Prix » est apparue en 1906 dans le sport automobile, à l’initiative de l’Automobile Club de France, organisateur du Grand Prix de l’ACF.
  • Le 2018 Formula 1 Grand Prix de France Le Castellet sera le 984e Grand Prix* de Formule 1 de l’histoire du Championnat du Monde.
    *Sous réserve de la publication officielle du calendrier 2018 par la FIA.
  • Juan Manuel Fangio, le tout premier vainqueur en 1950 du Grand Prix de France de Formule 1, est né un 24 juin, la date du 2018 Formula 1 Grand Prix de France Le Castellet.
  • Avec 58 éditions disputées depuis 1950, le Grand Prix de France de Formule 1 figure parmi les doyens du championnat du monde et logiquement parmi les plus courus, juste derrière la Grande-Bretagne (68), l’Italie (67), Monaco (64) et la Belgique (61).
  • 28 des 58 éditions du GP de France de Formule 1 ont été remportées par le pilote couronné champion du monde la même saison. La victoire en France est donc synonyme de titre mondial dans 48,2% des cas.
  • Les 33 pilotes sacrés champions du monde depuis 1950 ont tous disputé au moins un Grand Prix de France dans leur carrière. 15 d’entre eux ne l’ont jamais remporté : G. Farina, P. Hill, G. Hill, J. Surtees, D. Hulme, E. Fittipaldi, J. Scheckter, K. Rosberg, A. Senna, J. Villeneuve, M. Häkkinen, L. Hamilton, J. Button, S. Vettel et N. Rosberg.
  • Le Grand Prix de France 2002 fut décisif dans la course au titre Pilotes : vainqueur à Magny-Cours, M. Schumacher y décrocha le 5e de ses 7 titres mondiaux.  
  • Le Grand Prix de France 1974, disputé sur le circuit de Dijon-Prenois (3,289 km) reste à ce jour le seul Grand Prix de l’histoire où des chronos au tour inférieurs à une minute ont été établis en qualifications, et ce par 12 pilotes, dont l’auteur de la pole position, N. Lauda, en 58’’79 ! Le tracé fut rallongé pour les éditions suivantes.
  • En l’espace de 58 éditions depuis 1950, 5 pilotes français ont signé un total de 8 pole positions au Grand Prix de France : J.-P. Jabouille (1979) ; J. Laffite (1980) ; R. Arnoux (1981-1982) ; P. Tambay (1984) et A. Prost (1988-1989, 1993). Seuls trois d’entre eux sont parvenus à remporter le Grand Prix de France : J.-P. Jabouille (1979), R. Arnoux (1982) et A. Prost (1981, 1983, 1988-1990, 1993).
  • Le champagne fit sa première apparition sur les podiums à Reims à l’occasion du Grand Prix de France 1950, sixième manche de la première édition du Championnat du monde. Les propriétaires de Moët & Chandon y eurent l’idée d’offrir un jéroboam au vainqueur. Un geste devenu une tradition.
02.10.18Actus GP France

Le Grand Prix de France de Formule 1 était au Mondial de l’Auto

Lire la suite
31.08.18Actus GP France

COMMUNIQUE DE PRESSE 31/08/2018 – RENDEZ-VOUS PRIS POUR LE GRAND PRIX DE FRANCE 2019

Lire la suite
03.08.18Actus F1

Saison F1® 2018… Bilan à mi-saison : Hamilton-Vettel, le duel continue !

Lire la suite