Le franco-scope du GP d’Abu Dhabi 2017

/Le franco-scope du GP d’Abu Dhabi 2017

Alors que Valtteri Bottas s’est offert une victoire nette sur Lewis Hamilton avant l’intersaison, le clan français a vécu une belle satisfaction au Grand Prix d’Abu Dhabi.

En s’octroyant avec aisance la première ligne de la grille de départ et les deux premières marches du podium du dernier Grand Prix de la saison, l’équipe Mercedes a conclu de manière impeccable une saison qu’elle a dominée. Elle n’est pas la seule à avoir réussi son coup à Abu Dhabi. Au volant de la Renault R.S.17, Nico Hulkenberg a en effet terminé à la sixième place à l’issue d’une course très intense, « un véritable thriller ! », résume le pilote allemand. Pour l’équipe Renault Sport, ce résultat a la saveur d’une victoire car les 8 points empochés permettent de souffler in-extremis la sixième place au championnat du monde à Toro Rosso, se rapprochant ainsi de son objectif initial : « nous sommes arrivés extrêmement préparés à Abu Dhabi et tout s’est presque déroulé exactement comme prévu. Nous avions corrigé notre objectif en visant la sixième position. Je suis vraiment fier que nous l’ayons obtenue. C’est une étape importante pour l’équipe et une réussite qui va au-delà du résultat en piste ».

Classé 16e au volant de sa Toro Rosso, Pierre Gasly n’a malheureusement pas pu marquer ses premiers points et donc répliquer à Renault : « Nous avons peiné beaucoup en course. Ça a été une journée très difficile et je ne suis pas content de ce que j’ai fait. En attaquant trop, j’ai fait une erreur qui m’a coûté beaucoup de temps. Je suis désolé pour l’équipe que nous n’ayons pas atteint l’objectif ».

Même impuissance pour Romain Grosjean (11e), dont l’équipe Haas pouvait, elle aussi, viser la sixième place au championnat constructeurs : « J’ai fait de mon mieux et je pense avoir fait une très belle course mais ce ne fut pas suffisant pour marquer des points. J’ai eu une belle bataille avec Lance Stroll qui avait pourtant une meilleure vitesse de pointe. J’ai néanmoins réussi à le passer. »

Le pilote français le mieux placé est finalement Esteban Ocon. Qualifié en 9e position, juste derrière son équipier, le pilote Force India termine huitième, là encore, à la suite de Sergio Perez : « Ce fut une course assez calme en ce qui me concerne. Seul le départ a été un peu animé. J’ai failli passer Hulkenberg mais il était sur la bonne trajectoire et a pu freiner plus tard. J’étais sur une autre stratégie que Sergio. Je me suis rapproché de lui à la fin mais il me manquait quelques tours pour établir le contact. »

La neuvième place de Fernando Alonso a, quant à elle, permis à McLaren et à son directeur sportif Eric Boullier de tourner la page Honda sur une relative bonne note. De même, la belle course de Pascal Wehrlein (14e) constitue-t-elle une satisfaction pour Frédéric Vasseur, le Team Principal de Sauber.

10.07.18Actus F1

Le franco-scope du GP de Grande Bretagne 2018

Lire la suite
03.07.18Actus F1

Le franco-scope du GP d’Autriche 2018

Lire la suite
25.06.18Actus GP France

Grand Prix de France, la course après la course

Lire la suite