Le franco-scope du GP d’Australie 2018

/Le franco-scope du GP d’Australie 2018

Alors que le coup d’envoi de la saison a été donné dimanche à Melbourne, le clan français a démontré un joli potentiel, concrétisé par la présence des deux Renault dans les points. Un début prometteur !

Première écurie à présenter sa monoplace 2018, l’équipe américaine Haas a démontrée à Melbourne qu’elle entendait bien occuper les avant-postes sur la piste aussi ! C’est ainsi que Romain Grosjean s’est qualifié 7e sur la grille de départ. Parti sur un bon rythme, le Français était remonté jusqu’à la 4e place peu avant la mi-course. Malheureusement, son passage au stand lui a été fatal. Une roue mal fixée l’a condamné à l’immobilisation quelques centaines de mètres plus loin : « Nous allons analyser ce qui s’est passé. C’est dommage car nous avons eu une excellente voiture tout le week-end. La voiture était très bonne que ce soit avec le plein ou avec moins de carburant. »

Romain Grosjean a alors rejoint Pierre Gasly sur la liste des abandons. Qualifié en dernière position, le pilote Toro Rosso avait effectué un très bon départ en gagnant trois places et en prenant l’avantage sur son équipier Hartley. Malheureusement, son moteur Honda l’a lâché au 14e tour.

C’est finalement Esteban Ocon qui est le mieux placé des pilotes français à l’arrivée. Le protégé de Mercedes a dû ainsi se contenter de la 12e place. Dès lors, son objectif était de rentrer dans les points mais il n’a pu y parvenir, pas plus que son équipier Perez qui termine à la 11e place : « J’ai bataillé un moment avec Bottas et, après la Safety Car, j’étais proche de tenter quelque chose sur Sergio. Notre rythme de course était meilleur que celui des qualifications mais il nous manque de la performance pour rentrer dans le Top 10. Les choses peuvent changer très vite en F1, et nous faisons le maximum pour apporter des nouveautés à Bahreïn. »

Ocon termine juste devant Charles Leclerc qui disputait son premier Grand Prix sur la Sauber-Ferrari. Qualifié, Le Monégasque a réalisé une bonne entrée en matière : « Je suis très content de ma journée. Mon départ n’a pas été idéal mais nous avons pu optimiser notre potentiel avec un rythme de course régulier. J’ai même dépassé des autos, ce qui est fun ! Nous avons bien progressé tout au long du week-end. J’ai le sentiment d’avoir progressé. »

C’est un sentiment partagé par Frédéric Vasseur, le patron de l’équipe Sauber-Alfa Romeo : « Bravo à lui !  Il était important qu’il finisse et il a fait du très bon boulot dans la gestion des pneus et du carburant. Globalement, nous gardons un bon feeling de ce premier Grand Prix ».

Même sensation pour l’équipe Renault Sport qui revient rassurée de ce premier Grand Prix de la saison, avec deux autos dans le Top 10 : Hülkenberg, 7e et Sainz, 10e. « C’est un résultat satisfaisant, qui n’est pas parfait pour autant, mais qui démontre que nous sommes en ligne avec nos objectifs de progression. Ce résultat nous donne une base sur laquelle nous allons pouvoir construire. Par ailleurs, l’accent mis sur la fiabilité est illustré par la présence de toutes les monoplaces motorisées par Renault dans le Top 10, ce qui est une première. »

Effectivement, la Red Bull de Ricciardo pointe à la quatrième place, juste devant Fernando Alonso qui inaugure de belle manière le partenariat entre Renault et McLaren, à la satisfaction d’Eric Boullier : « Nous avons saisi toutes les opportunités. Nous savions que nous avions de la performance à gagner en course. Nos pilotes ont superbement piloté. Nous avons eu un bon rythme en course. C’est un soulagement d’avoir connu un week-end sans problème technique après les soucis rencontrés cet hiver. Toute l’équipe a fait un travail remarquable depuis Barcelone. Il nous faut pour sortir les évolutions dès que possible ».

07.11.18Actus F1

Bienvenue à Hanoï !

Lire la suite
02.10.18Actus GP France

Le Grand Prix de France de Formule 1 était au Mondial de l’Auto

Lire la suite
31.08.18Actus GP France

COMMUNIQUE DE PRESSE 31/08/2018 – RENDEZ-VOUS PRIS POUR LE GRAND PRIX DE FRANCE 2019

Lire la suite