Ils font la F1… Logisticiens : L’art du mouvement

Avec vingt et un Grands Prix par an disputés aux quatre coins de la planète, les équipes de Formule 1 sont toujours en mouvement. Pas question qu’un ingénieur ou qu’une caisse matériel n’arrive pas à bon port… Heureusement, les logisticiens sont là !

Avec plus 80 personnes et une quarantaine de tonnes de matériel présentes sur chaque Grand Prix, les équipes de Formule 1 ne sont pas du genre à « voyager léger ». Afin que tout ce petit monde soit opérationnel sur les circuits, les essais privés ou lors des opérations marketing, il est indispensable que les écuries puissent se reposer sur une organisation sans faille. C’est là qu’intervient le service logistique, rouage essentiel de toute équipe de course.

Pour ce qui est du transport des voitures et du matériel, deux cas bien différents se présentent : les courses européennes et les « overseas », plus lointaines. Pour ces dernières, l’administration de la Formule 1 offre un coup de pouce aux équipes. Un prestataire unique (DHL en l’occurrence) est mandaté pour assurer ce fret par avion qui dure généralement entre 36 et 48 h.

Pour les courses européennes, en revanche, c’est aux équipes de se débrouiller ! Il revient aux logisticiens de faire en sorte que la vingtaine de semi-remorques nécessaire pour transporter tout le matériel soit présents en temps et en heure sur les circuits. Pas si évident que cela quand les courses s’enchaînent à une semaine d’intervalle, comme ce sera le cas pour le Grand Prix de France, dont le départ sera donné à 16 h 10. Sitôt l’arrivée donnée, les équipes devront démonter leurs installations au plus vite (cela prend de nombreuses heures pour les motor-homes les plus complexes) afin de prendre le plus rapidement possible la direction de Silverstone, à 1500 km de là, où tout devra être réinstallé mercredi soir ! En temps normal, les équipes qui montent le motor-home arrivent sur le circuit le dimanche d’avant et les équipements pour les stands le lundi !

Ces courses « back to back » constituent le plus gros défi pour les équipes logistiques car, en cas de problème, les temps de réactions sont plus courts et les conséquences de chaque imprévu peuvent vite prendre vite des proportions importantes.

Le service logistique doit veiller non seulement au transport du matériel mais aussi aux déplacements des membres des équipes. Et cela ne se limite pas à réserver quelques billets d’avion ! Il faut aussi s’assurer que chacun ait bien un carnet de vaccinations à jour et un visa adapté (un vrai sport dans des équipes regroupant une vingtaine de nationalités et voyageant sur tous les continents !), que le transfert entre l’aéroport et l’hôtel soit assuré, qu’il y ait des chambres pour tous les membres de l’équipe, des adaptateurs électriques en nombre suffisants, des laissez-passer pour chacun, etc. En bref, il faut penser à tout !

Pour relever ce défi, il est impératif d’être réactif et adepte du système D. Il existe plusieurs écoles dédiées aux métiers de la logistique mais aucune d’elles n’offrent une spécialisation en sport automobile. Elles sont généralement plus orientées vers les besoins de l’industrie et pas vraiment adaptées à une structure aussi mobile qu’une équipe de F1. Les logisticiens oeuvrant en F1 ont donc des profils très variés. Certains viennent de l’armée, d’autres du tourisme ou de l’industrie. Ils ont en revanche tous des qualités communes : sens de l’organisation et de la décision, réactivité, polyvalence, disponibilité, maîtrise des langues étrangères. Vous vous reconnaissez ?

07.11.18Actus F1

Bienvenue à Hanoï !

Lire la suite
02.10.18Actus GP France

Le Grand Prix de France de Formule 1 était au Mondial de l’Auto

Lire la suite
31.08.18Actus GP France

COMMUNIQUE DE PRESSE 31/08/2018 – RENDEZ-VOUS PRIS POUR LE GRAND PRIX DE FRANCE 2019

Lire la suite