Le meilleur souvenir d’Arnaud Mousset « On m’a fait signe de m’installer dans le cockpit de Trulli ! »

/Le meilleur souvenir d’Arnaud Mousset « On m’a fait signe de m’installer dans le cockpit de Trulli ! »

Fidèle spectateur du Grand Prix de France, Arnaud Mousset sera présent le 24 juin prochain sur le circuit Paul Ricard. En attendant, il n’est pas prêt d’oublier ce qui lui est arrivé au Grand Prix de France 2008 !

 » A l’époque, j’avais 23 ans. J’étais arrivé le jeudi matin à Magny-Cours et, l’après-midi, le circuit avait ouvert la pitlane au public. Tout le monde s’est précipité devant les stands Ferrari et McLaren. Moi, j’étais un supporter de l’équipe Toyota F1 et il y avait beaucoup moins de monde devant le stand japonais. Comme ça, j’ai pu en profiter au maximum. J’étais habillé de la tête au pied aux couleurs de l’équipe et cela a attiré l’attention d’un mécanicien qui est venu me voir, m’a fait passer de l’autre côté de la barrière. Là, il m’a fait quitter mes chaussures et m’a fait signe de m’installer dans le cockpit de Jarno Trulli, mon pilote favori !!! C’était fou ! Je me suis installé comme si de rien n’était. D’un coup, il y a eu plus de monde devant le stand, chacun ayant l’espoir de pouvoir monter aussi mais il n’y a eu que moi. C’est un moment qui est passé très vite mais j’en garde un souvenir impérissable. C’était juste énorme ! Bien sûr, c’était la première fois que je montais dans une vraie Formule 1. J’ai d’ailleurs pu réaliser à quel point les pilotes sont dans une position assez inconfortable avec les jambes vraiment en hauteur et à quel point leur visibilité est réduite. On ne se rend pas compte, vu de l’extérieur.

Quand je suis ressorti de la F1, j’étais bouleversé. Je me suis dit que ce week-end de Grand Prix commençait bien ! Et il a plutôt bien terminé car Jarno Trulli, qui n’était pas monté sur un podium depuis 2005, a terminé troisième le dimanche soir en gagnant une place sur Heikki Kovalainen dans les derniers tours. Je me suis dit que j’avais dû lui porter chance !!! C’est un super souvenir.

Le Grand Prix de France était un rendez-vous incontournable pour moi et mon père, avec qui c’est un vrai moment de partage. Nous les sommes allés à toutes les éditions entre 1999 et 2008, et nous avons déjà nos places en catégorie Gold, en face des stands, pour le prochain Grand Prix ! Je suis super content que le Grand Prix ait lieu au Paul Ricard. Nous avons déjà assisté à plusieurs éditions des World Series by Renault et c’est donc un circuit que nous connaissons déjà bien. Nous y avons même quelques petites habitudes. C’est un cadre magnifique. Quand on arrive, on se demande si l’on est sur un circuit ou dans un hôtel cinq étoiles. Je suis ravi de pouvoir y voir des Formule 1 en action. Et puis, je me dis que l’on aura peut-être plus de chance avec la météo que lorsque le Grand Prix avait lieu à Magny-Cours ! Le tracé du Paul Ricard est ultra-moderne et, en tant que fan de l’équipe Toyota, je n’oublie pas que ce circuit était la piste d’essais de mon équipe de cœur. A défaut de soutenir Toyota, je soutiendrai Williams lors du prochain Grand Prix. Avec mon père, nous sommes impatients de vivre ça !  »

10.07.18Actus F1

Le franco-scope du GP de Grande Bretagne 2018

Lire la suite
03.07.18Actus F1

Le franco-scope du GP d’Autriche 2018

Lire la suite
25.06.18Actus GP France

Grand Prix de France, la course après la course

Lire la suite