La saison 2017 en chiffres

/La saison 2017 en chiffres

Au jeu « des Chiffres et des Lettres », vous avez toujours préféré les chiffres ? Ça tombe bien ! Voici les statistiques de la saison 2017 !

  • Victoires par pilote : Hamilton (9), Vettel (5), Bottas (3), Verstappen (2), Ricciardo (1).
  • Victoires par marque : Mercedes (12), Ferrari (5), Red Bull (3).
  • Podiums par pilote : Hamilton, Vettel et Bottas (13), Ricciardo (9), Räikkönen (7), Verstappen (4), Stroll (1).
  • Podiums par marque : Mercedes (26), Ferrari (20), Red Bull (13), Williams (1).
  • Poles par pilote : Hamilton (11), Vettel (4), Bottas (4), Räikkönen (1).
  • Poles par marque : Mercedes (15), Ferrari (5)
  • Kilomètres en tête par pilote : Hamilton (2873 km soit 47,4 %), Vettel (1313), Bottas (962), Verstappen (639), Räikkönen (143), Ricciardo (137)
  • Kilomètres en tête par marque : Mercedes (3835), Ferrari (1456), Red Bull (775).
  • Kilomètres parcourus : Hamilton (1195), Perez (1174), Bottas (1168), Ocon (1117), Vettel (1089), etc…
  • Pilotes qualifiés le plus souvent dans le top 10 : Bottas, Räikkönen (20 fois sur 20).
  • Qualifications dans le top 10 par marque : Ferrari (39), Mercedes et Red Bull (38), Force India (28), Renault (17), Williams et McLaren (14), Toro Rosso (7), Haas (5) et Sauber (0).
  • Pilote classé le plus souvent dans les points : Hamilton (20 fois sur 20).
  • Classements dans les points par marque : Mercedes (39), Force India (35), Ferrari (34), Red Bull (27), Williams (20), Toro Rosso (12), Haas (13), Renault (10), McLaren (8), Sauber (2)
  • Vitesse moyenne la plus rapide de la saison : 243, 626 km/h (Hamilton au GP d’Italie).
  • Vitesse moyenne la plus faible d’un vainqueur sur le sec en 2017 : 148,176 km/h (Ricciardo au GP d’Azerbaïdjan).
  • Vitesse de pointe la plus élevée atteinte au cours d’un Grand Prix en 2017 : 362,4 km/h (Vettel au GP du Mexique)*
  • Plus gros gain de performance en qualification par rapport à 2016 : -4,191 s (GP de Belgique)*
  • Gain de performance moyen au kilomètre en qualification par rapport à 2016 : -0,477 s*
  • Plus gros gain de performance sur un tour en course par rapport à 2016 : -5,006 s (GP de Belgique)*
  • Gain de performance moyen au kilomètre sur un tour en course par rapport à 2016 : -0,518 s *
  • Nombre de dépassements : 435*
  • Grand Prix avec le plus grand nombre de dépassements : Azerbaïdjan (42)*
  • Grand Prix avec le plus petit nombre de dépassements : Russie (1)*
  • Pilote ayant effectué le plus de dépassements sur la saison : Daniel Ricciardo (43)*
  • Pilote ayant effectué le plus de dépassements sur un Grand Prix : Daniel Ricciardo (13 au GP de Grande-Bretagne)*
  • Marque ayant réalisé le plus grand nombre de dépassements : Red Bull (65)*

* données fournies par Pirelli

10.07.18Actus F1

Le franco-scope du GP de Grande Bretagne 2018

Lire la suite
03.07.18Actus F1

Le franco-scope du GP d’Autriche 2018

Lire la suite
25.06.18Actus GP France

Grand Prix de France, la course après la course

Lire la suite