Saison 2018 : Les voitures se dévoilent, La saison est lancée !

Deux équipes ont déjà présenté leur monoplace 2018 et d’autres nouveautés vont bientôt suivre en amont des prochains essais d’intersaison. Attachez vos harnais !

Premier : Haas. Deuxième : Williams. Si l’équipe américaine Haas est la dernière équipe à avoir rejoint le petit monde de la Formule 1, elle s’est positionnée en pole position cette année en révélant mercredi dernier sa nouvelle monoplace, baptisée VF-18 que Romain Grosjean et Kevin Magnussen piloteront en course.

Cette VF-18 se distingue, bien sûr, de sa devancière par quelques évolutions imposées par la nouvelle réglementation. A l’instar des autres monoplaces qui prendront place sur la grille de départ cette saison, la nouvelle Haas est équipée du halo, ce fameux arceau de sécurité qui prend place au dessus de la tête du pilote. Histoire d’éviter que les regards ne se focalisent trop sur cette nouveauté, les stylistes américains ont pris le parti de peindre le halo en noir.

Autre nouveauté : L’aileron de requin qui surplombe le capot arrière est de taille plus modeste, comme l’impose désormais le règlement. Là encore, l’équipe Haas a choisi de peindre cet appendice en noir, ce qui ne permet pas vraiment d’apprécier l’impact visuel de la modification.

Après de très bons débuts en 2016, l’écurie américaine a un peu marqué le pas en 2017 avec une monoplace très sensible aux types de circuit (d’où une 8e place au championnat des constructeurs). Afin de retrouver une monoplace plus polyvalente, les ingénieurs ont cherché à réduire au maximum le poids afin de pouvoir embarquer un lest qu’ils pourront placer de manière optimale selon la configuration du circuit. Cette chasse aux kilos a été d’autant moins aisée que l’ajout du halo implique un inévitable surpoids.

En fait, pour apprécier visuellement les nouveautés 2018, il est préférable de regarder la Williams FW41. Son halo est peint en blanc et son aileron en couleur. Ils sont donc bien plus visibles. Cette monoplace subit vraiment l’influence de Paddy Lowe, l’un des ingénieurs les plus côtés du plateau. L’ex-directeur technique de Mercedes avait déjà rejoint Williams l’an passé mais trop tard pour vraiment influer sur la voiture 2017.

Alors que la Haas se pose comme une simple évolution de la voiture 2017, la nouvelle Williams assume un nouveau concept aérodynamique. L’idée est d’offrir un gain de performance qui va permettre à Williams de remonter au championnat. Classée 3e en 2014 et 2015, l’équipe anglaise motorisée par Mercedes, s’est en effet contentée de la cinquième position en 2016 et 2017. Elle comptera pour cela sur les jeunes pilotes Lance Stroll et Sergey Sirotkin, qui remplace Felipe Massa.

Après ces deux premières autos 2018, d’autres nouveautés vont suivre très vite.

Voici le calendrier des présentations et des essais à venir :

  • Lundi 19 février : présentation de la Red-Bull
  • Mardi 20 février : présentation de la Renault et de la Sauber-Alfa Romeo
  • Jeudi 22 février : présentation de la Mercedes et de la Ferrari
  • Vendredi 23 février : présentation de la McLaren-Renault
  • Lundi 26 février : présentation de la Toro Rosso-Honda
  • Lundi 26 février à jeudi 1er mars : essais privés sur le circuit de Barcelone
  • Mardi 6 mars à vendredi 9 mars : essais privés sur le circuit de Barcelone
07.11.18Actus F1

Bienvenue à Hanoï !

Lire la suite
02.10.18Actus GP France

Le Grand Prix de France de Formule 1 était au Mondial de l’Auto

Lire la suite
31.08.18Actus GP France

COMMUNIQUE DE PRESSE 31/08/2018 – RENDEZ-VOUS PRIS POUR LE GRAND PRIX DE FRANCE 2019

Lire la suite